La fille sans peau, Mads Peder Nordbo. Éditions Actes Sud, janvier 2020, 384 pages.

C’est l’histoire d’un témoignage à la fois effrayant et magnifique. À la fois terrible et plein d’humanisme. Il s’agit d’un témoignage, d’une histoire vraie, réelle… aux confins de l’irréalité !

Francine Kreiss découvre Thommy. Thommy découvre Francine.

L’auteur écrit magnifiquement bien et dissèque, à la perfection, ses sentiments – même les plus sombres – afin de perlettre au lecteur de commencer, ne serait-ce qu’à imaginer, l’état psychologique dans lequel elle était durant toute cette période.

Mais Francine Kreiss nous parle également de Thommy, de ses sentiments, de ses manipulations machiavéliques… Grâce à elle, on aborde la question des relations humaines, des limites que chacun d’entre nous se pose, en tant qu’être humain. Des limites que l’on respecte, ou non…

Francine Kreiss met à l’honneur l’ambiguité des sentiments : nous la retrouvons à la fois troublée par le charme de Thommy, cet incroyable et fascinant personnage, et horrifiée par les actes criminels odieux qu’il a commis.

Le lecteur se retrouve plongé dans un thriller du réel qui fait froid dans le dos. Pourtant, à aucun moment je n’ai eu l’impression d’être face à un témoignage morbide, écrit seulement dans l’intérêt de nourrir les cerveaux en manue de « gore »… (pardon, je m’emporte !)

Résumé éditeur

À travers Thommy Recco, je vais toucher les confins de l’âme. Thommy est un trou noir. Auréolé d’une lumière fascinante, mais absorbant les étoiles de sa lumière. Il les digère, les étouffe. Serai-je l’une de ces étoiles ? Combien de temps vais-je graviter autour de cet astre sombre avant de me faire engloutir ?

Thommy Recco et Francine Kreiss n’auraient jamais dû se croiser. Ou seulement au fond de l’eau. Il a été héros de guerre, apnéiste hors pair et meurtrier. Il croupit désormais en prison.

Elle est apnéiste, journaliste et enquête sur le passé du frère, un corailleur légendaire : Toussaint Recco, assassiné sur son bateau. Sur un quiproquo, Francine écrit à Thommy; une correspondance insolite se noue.

L’homme, emmuré jusqu’à la mort, clame son innocence. Insaisissable et manipulateur, il joue de son charme. De ses colères aussi…

Francine reste sur ses gardes, résiste. Mais, fascinée, elle poursuit irrésistiblement sa descente en apnée dans les méandres de ce personnage hors-norme que tout le monde surnomme « le Monstre ». En coulisse, elle découvre le don étrange de la famille Recco pour le monde marin : dans la tribu, Thommy demeure celui qui peut vous attirer vers les abysses.

Qui, de lui ou d’elle, infligera sa folie à l’autre ?

Véritable thriller du réel, Le Squale offre un face-à-face sidérant qui emporte par-delà le bien et le mal.

Extrait

« La mer ne punit pas la mort. Elle la génère ou l’étouffe. Depuis des siècles, il est écrit que les sirènes vivent au fond des mers. Foutaises ! Il n’existe qu’une seule sirène. C’est elle. La mer. Elle choisit ses élus, tapie dans sa propre écume. Elle ne les choisit pas au hasard. Elle les veut beaux, impétueux, sans limites. Elle les veut vrais. Elle les cueille de son regard mousseux. Elle leur explique que la terre n’est qu’un théâtre d’illusions. Un décor en carton-pâte. Rien n’est grave à terre. Tout glisse. L’essentiel est au large. »

•••

«La honte, c’est comme les peurs, ce sont les autres qui vous en habillent. »

Retrouvez-moi sur les réseaux

S'abonner au blog

Compte Babelio

Mon profil sur Babelio.com

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :