Au loin, Hernan Diaz. Publié aux éditions Delcourt, 29 août 2018, 336 pages.

Hakan à la conquête de l’Est des États-Unis.

Ce roman est une véritable épopée au travers des Etats-Unis. Un délicieux western contemporain. Hakan et son frère, deux jeunes suédois, se voient envoyer aux USA pour une vie meilleure. Départ par bateau. Ils sont jeunes et insouciants. Ils se sont jurés de ne jamais se séparer. Puis, sur le quai, la séparation. En un éclair. Hakan se retrouve seul. Il décide de monter à bord d’un bateau. Il y retrouvera bien son frère…

Processed with VSCO with a5 preset

Crédit photo: @lecoindesmots

 

Mais aux États-Unis, c’est la ruée vers l’or. Tout le monde veut partir tenter sa chance. Et Hakan se trompe de bateau. Et alors qu’ils devaient aller à N-Y, il se retrouve seul, à l’autre bout du pays.

Commence alors la grande épopée d’Hakan. Cap vers l’est, à contre-courant du flux des voyageurs-chercheurs d’or. Il faut qu’il arrive à New-York et retrouve son frère.

Hakan fait des rencontres, apprend à survivre dans ce pays étranger et aride. Il ne parle pas anglais. Eux ne parle pas suédois. On lui enseigne les rudiments de la médecine et de la chirurgie. Rudimentaire, hein. Mais parfois, ça fonctionne.

Au-delà des rencontres que fait Hakan, il y a la question de l’identité. Qui sommes-nous, une fois séparé de nos repères ? Une fois séparé de ceux qui font notre quotidien ?

Comment se construire dans un monde qui nous est étranger ?

Hernandez Diaz utilise le procédé du 𝗻𝗮𝘁𝘂𝗿𝗲 𝘄𝗿𝗶𝘁𝗶𝗻𝗴 et c’est absolument splendide. Il décrit à la perfection la grandeur et la beauté des paysages de l’ouest des Etats-Unis. Ces endroits où la nature reprend ses droits, où elle devient l’ennemi de l’Homme.

Bref, si vous vous régalez des trésors de la nature, avec « Au loin », vous serez servis!

 

En bref : Hernan Diaz nous livre un roman puissant sur le déracinement et l’identité, ainsi qu’une magnifique fresque de la magnificence de la nature dans l’ouest Américain.

Je vous le recommande !

%d blogueurs aiment cette page :