Nouveau départ, Elizabeth Jane Howard. Éditions de la Table Ronde, octobre 2021, 624 pages.
Ce quatrième tome avait la saveur des dimanches en famille lors desquels on se retrouve à partager un moment suspendu, hors du temps, avec des cousins dont on n’aurait pas eu de nouvelles depuis longtemps.
Nous voilà en 1945, la guerre est finie et Home Place est délaissée à la faveur des foyers londoniens trop longtemps abandonnés. Alors que l’insouciance liée à un quotidien libre et loin des bombardements, les séquelles de la guerre sont visibles et les tickets de rationnement encore de mise.
Malgré tout, chaque membre du clan savoure cette liberté retrouvée et tous, à leur façon, sont sortis grandis de ces années de tourmente. Les cousins se sont désormais jetés dans le grand bain qu’est la vie active et chacun tente, tant bien que mal, de trouver le subtil équilibre entre travail et plaisir, entre besoin d’argent et loisirs salvateurs. Les filles, elles, s’émancipent de plus en plus et laissent derrière elles l’image de la femme obéissante, dévouée à son mari qui a si longtemps pesé sur les épaules des épouses Cazalet.
Ce quatrième tome, bien que résonnant avec la fin imminente de cette grande saga, était tout aussi réjouissant que les précédent, si ce n’est plus. Et tourner la dernière page de cet avant dernier volume m’a, comme d’habitude, laissé un goût amer de fin de vacances en famille. Quand on sait que le dernier tome commence neuf ans après celui-là, on comprend pourquoi: neuf ans sans voir ses proches, c’est long !

Résumé éditeur

Juillet 1945. Deux mois après la fin de laguerre, la famille Cazalet décide de quitter Home Place pour retourner vivre à Londres. Pourtant, si la paix est enfin signée, rien ne sera jamais plus comme avant… Rupert, après cinq ans d’absence, retrouve une Angleterre encore sous le coup des privations et des bouleversements politiques. L’espoir déçu de renouer avec la vie d’avant-guerre semble confirrmé par la mort du Brig et par le divorce d’Edward et de Villy. Les plus âgés des enfants Cazalet, désormais adultes, doivent apprendre à composer avec leurs parents dont ils découvrent que les préoccupations ne sont pas si éloignées des leurs. Louise s’ingénue à trouver des échappatoires à la vie conjugale, mais sa tentative de revenir à sa première passion, le théâtre, se solde par un échec. Clary et Polly partagent toujours un appartement à Londres ; Clary est la secrétaire d’un agent littéraire exigeant et tyrannique, tandis que Polly devient assistante dans une entreprise de décoration d’intérieur. Chacune s’efforce de tracer sa voie, entre mésaventures et déconvenues amoureuses. Ami et proche confident, Archie se révèle plus que jamais le dépositaire des secrets de la famille.
Nouveau Départ est le tome du difficile renouveau. L’heure est venue pour chacun de surmonter les épreuves passées et de se défaire des inhibitions pour découvrir la vertu de l’aveu.

Citations

« Je ne l’enchante plus, on ne s’abandonne plus tous les deux – on est à l’abandon l’un et l’autre… »

•••

« Le problème, lorsqu’on se trouvait extérieur a une situation, c’est qu’à force de voir la forêt on en oubliait de considérer chaque arbre. L’ingérence, quelle qu’en soit la raison, n’était qu’une manière de vivre par procuration. »

Retrouvez-moi sur les réseaux
%d blogueurs aiment cette page :