« Demain j’étais folle », Arnhild Lauveng

« Demain j’étais folle », Arnhild Lauveng

Demain, j’étais folle, Arnhild Lauveng. 1ère édition, 15 janvier 2014, Éditions Autrement.

 

Il y a deux ans, je suis allée 10 semaines sur un lieu de stage qui a changé ma vision des pathologies psychiatriques à tout jamais : un hôpital de jour psychiatrique. Lors de ce stage, une patiente m’a prêté ce témoignage, aussi bouleversant qu’incroyable. L’autrice a cela de particulier qu’elle est aujourd’hui considérée comme « guérie » de ce trouble psychiatrique. Pourquoi ? Comment ? Personne n’a les réponses, pas même elle. Toujours est-il qu’aujourd’hui, elle est psychologue et parle de son expérience dans de nombreuses conférences.

Dans ce récit autobiographique, Arnhild Lauveng nous parle de ses années de schizophrénie. Alors, oui ! Je sais ! On ne guérit pas de la schizophrénie. Néanmoins … le parcours de cette femme est pour le moins atypique et hors du commun. Au fil des pages, l’auteure nous raconte sa schizophrénie. Les hallucinations et la paranoïa sont choses quotidiennes chez la jeune Arnhild. Son hallucination récurrente ? Un capitaine.

(suite…)

Toni Morrison, femme de lettres par excellence !

Toni Morrison, femme de lettres par excellence !

Aujourd’hui, j’inaugure une rubrique dont je vous avais parlé il y a quelques temps: Le coin des auteurs. L’objectif de cette rubrique est de vous faire découvrir un(e) écrivain(e) que j’apprécie, ainsi que l’ensemble de son œuvre. Evidemment, je ne pouvais pas ne pas commencer par vous parler de mon auteure fétiche, celle que je vénère (et le mot n’est même pas trop fort !) : Toni Morrison.

(suite…)

« Quand j’avais ton âge », Katja Klengel

Quand j’avais ton âge, Katja Klengel. Editions Casterman. Août 2018. 144 pages.

 

J’ai découvert ce roman graphique complètement par hasard, quelques jours après sa sortie, lors d’un passage en librairie. Il était mis en avant comme l’un des coups de cœur des libraires. Le sujet me plaisait et les illustrations aussi, alors je l’ai acheté, sur un coup de tête.

Quand j'avais ton âge

Crédit Photo: @Mooncatchereads

Et je ne regrette pas cet achat… Cette BD est une petite merveille. On y parle d’amour, mais aussi de déceptions. Et puis, surtout, on parle de relations humaines et inter-générationnelles. De relations entre petits-enfants et grands-parents, de la perte des êtres qui nous sont chers et le deuil qui en suit. L’autrice amène également sur le devant de la scène les premiers amours, ceux que l’on vit adolescent : à la fois maladroits et puissants, qui nous fait douter de tout.

(suite…)

« Alabama Song », Gilles Leroy

Aujourd’hui, je vous présente un projet que je viens de débuter sur Instagram, il s’agit de #LumièreSur…, une nouvelle rubrique dans laquelle je souhaite vous présenter des romans lus, parfois il y a longtemps, d’autres fois très récemment, qui ne sont pas, ou peu, présents dans la communauté Bookstagram. Evidemment, n’hésitez pas à me faire part de vos découvertes!

 

« Alabama Song », Gilles Leroy. Editions Mercure de France (Gallimard) Août 2007, 190 pages.

Cette autobiographie fictive de Zelda Sayre, plus connue sous le nom de Zelda Fitzgerald, retrace la vie d’une femme qui n’aura de cesse de se battre pour sa liberté et la reconnaissance de son travail d’écriture.

Alabama Song

Crédit Photo: @Mooncatchereads

Zelda et Francis, Francis & Zelda. Couple mythique des années 20, icônes et symboles de leur génération. Ils s’aiment comme ils se détestent, se trahissent comme ils se jalousent. Dans cette biographie romancée, Gilles Leroy revient sur ces « enfants terribles » du début des années 1900.

(suite…)